Saint-Martin de Grevilly

Participer à la sauvegarde, la valorisation, l’entretien du patrimoine de Grevilly.

ASSOCIATION SAINT-MARTIN DE GREVILLY
71700 GREVILLY
Gisèle COUTURIER, présidente – 06 84 15 07 66
giselecouturiergrevilly@gmail.com

Église (1er quart du XIIe siècle) : l’association a financé la restauration des lithographies du Chemin de Croix et la mise en place d’une nouvelle statuette de la Vierge dans l’oculus extérieur.
Projets : étanchéité et restauration de l’édifice.

L’Association Saint-Martin de Grevilly, créée le 2 décembre 2015, a pour but de participer à la sauvegarde, la valorisation, l’entretien du patrimoine de Grevilly.
À ce jour, elle compte 32 adhérents. Grevilly, petite commune rurale de 29 habitants, possède une église romane qui domine le village et un panorama assez exceptionnel.

 

Comme l’église et le village, nos ambitions sont modestes :

Le Chemin de Croix a été restauré : les lithographies du chemin de croix

Une lithographie du Chemin de Croix, restaurée par Françoise Lajénie

Une statuette de la Vierge a été placée dans l’oculus :

Statuette réalisée par Frédéric Leroy

Des projets divers sont à l’étude : remise en état de l’autel, réouverture d’une fenêtre…

Le 9 juillet 2017, un après-midi musical a réuni un public nombreux et enthousiaste :

Quatuor de saxophones, Floriano Canali

Les membres de l’association ont œuvré dans une ambiance conviviale, à la réussite de l’événement, qui sera renouvelé dans deux ans.

La Banda Bron, place de la Fontaine, qui anime la soirée.

Une église romane dans un village de 29 habitants :

La construction de cet édifice trapu remonte au début du XIIe siècle, son style roman demeure,
bien que remanié à plusieurs reprises. Mais il conserve tout son cachet et jouit d’une situation remarquable.

Le site, constitué par l’église, le cimetière avec ses plantations de sapins et le mur de clôture en pierre sèche, est classé au titre des monuments historiques depuis le 24 février 1942. L’église, elle, a été inscrite à l’inventaire supplémentaire en 1941. (Inventaire du patrimoine, Archives départementales de Saône-et-Loire)

L’église a été restaurée à deux reprises : l’intérieur en 1978 et l’extérieur en 1994. Les toitures de la nef et de la sacristie ont été refaites récemment en tuiles mécaniques, alors que l’abside a conservé sa couverture en lauzes.

Statue en bois polychrome de la Vierge couronnée.

Détails de la tablette du XVIe, en pierre, qui supporte la statue.

    

Sonnerie en volée de la cloche de l’église de Grevilly ; Cette cloche, qui porte le nom de Sophie-Aymée, est l’œuvre de Gédéon Morel, fondeur de cloches à Lyon, en 1858. Elle est ornée de nombreuses frises et de 5 lignes de texte  :

http://www.cloches71.com/grevilly.html

Pour plus d’informations sur l’église de Grevilly et le village, consulter :

L’Inventaire du patrimoine de Saône-et-Loire sur le site des Archives départementales (onglet « Archives en ligne ») https://www.archives71.fr

Enquête sur la viticulture en Bourgogne (1946-1950) , ministère de la Culture, base Phocem : http://www.culturecommunication.gouv.fr/collections_locales/Search?rid=0&ref=1&type=facet&name=BASE&value=Phocem&p=0&xsl=entre_cluny_tournus

http://lafrancemedievale.blogspot.fr/2015/01/grevilly-71-eglise-saint-martin.html ,

http://www.bourgogneromane.com/edifices/grevilly.htm

www.pastourisme71.com/fiches_eglises_a_imprimer/Grevilly.pdf, où l’on découvre  ce vieil adage : « Pauvre comme le curé de Grevilly, qui ne possède qu’un calice en buis ».