Cortambert notre Patrimoine

Mettre en valeur les richesses culturelles, artistiques, architecturales, archéologiques et hydrauliques de la commune de Cortambert

CORTAMBERT NOTRE PATRIMOINE
Mairie – 71250 CORTAMBERT
Claire JARRY, présidente – 03.85.50.01.94
clairejarry@gmail.com

Aide pour la restauration des vitraux de l’église, réouverture d’anciens chemins, expositions sur le patrimoine, balades découvertes, balisage du « Ban sacré » autour de Cluny.

   http://fappah.fr/wp-content/uploads/2019/01/Cortambert-comp.pdf
Cliquez sur l’image pour découvrir les activités et l’environnement de l’association.

L’association a pour objet de
– mettre en valeur les richesses historiques, culturelles, artistiques, architecturales, archéologiques et hydrauliques de la commune de Cortambert, du bourg, de ses hameaux et lieux-dits ;
– apporter son concours le plus large à l’aménagement et à l’embellissement du bâti et du paysage tout en respectant le caractère de l’habitat rural ;

Déblaiement d’un four à chaux à Varanges 2016

– Préserver le patrimoine naturel local en retraçant d’anciens chemins et en sensibilisant le public à la diversité des paysages, à la faune et la flore locales.

Randonnée sur le ban sacré, balisé par l’association – pause à Collonges – 2016

En dehors d’actions concrètes sur le terrain pour réaliser les objectifs cités, l’association organise des manifestations, expositions, conférences, sorties culturelles pour faire connaître ses activités, recruter de nouveaux membres et autofinancer ses projets dans la mesure du possible :

Sortie ‘Confluences’ à Lyon 2017- Sur les traces de canalisations romaines à Boutavant 2016


Conférence sur le Ban Sacré (2014) – Exposition des œuvres de Johé Gormand, artiste du hameau de Toury (2014)

Quelques exemples des richesses architecturales, archéologiques et hydrauliques de la commune de Cortambert :

Le château de Boutavant, (ou Boutavent), ancienne possession des seigneurs de Brancion puis doyenné fortifié de l’abbaye de Cluny :
le château – faisant face à la forteresse de Lourdon – a été bâti par les Gros de Brancion au XIe siècle afin de mieux défendre leurs domaines face à la puissance grandissante de Cluny.
Mais en 1237, l’abbaye de Cluny obtint Boutavant de Joceran Gros, en échange du doyenné de Beaumont sur Grosne. A la fin du XIIIe siècle, l’abbé Yves II y éleva de nouveaux bâtiments.
En 1470, le château fut pris par les troupes de Louis XI avant d’être occupé, de 1471 à 1476, par Claude Du Blé, au nom de Charles le Téméraire. La demeure échappa aux pillages de juillet 1789 et fut vendue comme bien national en 1790.
C’est actuellement une propriété privée.


Château de Boutavant (privé), ancienne place-forte des sires de Brancion.

La chapelle de Cottes : il s’agit d’une ancienne chapelle romane, que l’on aperçoit à travers les arbres, le long de la voie verte ; « prieuré – ermitage » fréquenté par les moines de Cluny au temps de Pierre le Vénérable, elle faisait partie des dépendances clunisiennes.

 

Chapelle de Cottes (privée) – Photos JL Maréchal,
d
essin de Pierre-Jean Bardin (maire de Cortambert).

 

 

 

 

Les richesses hydrauliques de la commune

Lavoirs et fontaines :
Cortambert dispose d’ensembles hydrauliques, réalisés selon les plans de l’architecte Jacquelot Cadet entre 1845 et 1847, que l’on retrouve dans le Bourg et dans les deux hameaux Varanges et Toury : ce sont des fontaines avec abreuvoirs et lavoirs, identiques mais disposés différemment.


Lavoir et fontaine à Toury – Lavoir et fontaine à Varanges – Bâchasse ou abreuvoir du Bourg

Les anciens étangs

Double vannage du 18ème de l’étang des Manches (privé) du bourg de Cortambert dans le bois des Argolets.

Ensemble complexe avec pêcherie et restes de vannes, digue empierrée bien conservée.
Étang comblé actuellement par les dépôts forestiers.

Notre Dame des Roches : dominant les falaises de Varanges, la vallée de la Grosne et toute proche du chemin du Ban Sacré, elle sert de repère aux habitants et aux randonneurs. La statue a été érigée en 1951 grâce aux dons des habitants de 3 villages, (Cortambert, Blanot et Donzy le Pertuis), croyants et athées, en remerciement de la protection de la vierge Marie, lors des bombardements de Cluny, à l’emplacement d’un lieu de rencontre des résistants.

Elle a été restaurée fin 2017 par une professionnelle et des bénévoles des associations de Cortambert, Donzy et Blanot :