Sur les pas de Michel Bouillot : au sud de la Côte chalonnaise

Sous l’égide de la FAPPAH, samedi 4 mai 2019, les trois associations « Sauvegarde et mise en valeur de Saint-Clément-sur-Guye » , « Sauvegarde du patrimoine de Sigy-le-Châtel » et « Le Renouveau de Saint-Hippolyte » ont organisé un circuit de 30 km en covoiturage « Sur les pas de Michel Bouillot », inspiré du livret édité par la FAPPAH, avec visite à pied de différents sites, commentaires patrimoniaux sur le parcours.

Malgré des prévisions météo pessimistes, près d’une centaine de participants prennent le départ à 9h, depuis la mairie de Saint-Clément-sur-Guye.

 

 

Michel Bouillot fut membre d’honneur de l’association de Saint-Clément-sur-Guye, pour laquelle il a réalisé de nombreux dessins.

Les participants se dirigent tout d’abord vers l’église romane des Xème et XIIème siècles. Ils admirent les murs en opus spicatum, les modillons, le clocher fortifié, puis pénètrent dans l’église où madame Laurence BLONDAUX, conservatrice-restauratrice, commente la restauration des peintures murales.
Départ pour la suite de la visite, avec les commentaires de monsieur Georges FOUCHET, président de l’association de Saint-Clément-sur-Guye.

Sur le chemin des Moulins, arrêt devant une tour dessinée par l’artiste, puis devant la Croix Poulin.

Le groupe s’arrête devant le moulin à vent Billebaud, propriété de l’association, où monsieur Etienne RICHARD expose le projet de transformation du moulin en observatoire astronomique. Par contre, le temps manque pour prolonger l’itinéraire jusqu’à la cadole restaurée par l’association.


Retour vers le Bourg et visite de la petite maison de l’association.

La promenade se poursuit dans le village, avec des arrêts devant plusieurs maisons dessinées par Michel Bouillot, visite d’une grange-étable d’une maison restaurée, puis descente vers la table d’orientation et enfin vers la fontaine et le lavoir avec les bandes témoins de joints et d’enduits à la chaux.


Retour au parking à l’entrée du village, répartition dans les voitures pour un covoiturage et départ vers l’Effondrée.

L’EFFONDRÉE (commune de Saint-Clément-sur-Guye)

 

Le nom « l’Effondrée »  proviendrait du latin fundus : fond de vallée marécageux, fondrières.
Le groupe est reçu par la propriétaire.

L’ancienne ferme-château de l’Effondrée ouvre exceptionnellement ses portes pour une visite guidée.

Le château est la propriété de particuliers qui le réhabilitent petit à petit.

De gros travaux ont déjà été entrepris, notamment la restauration de la chapelle et du corps de logis.

La cour intérieure et les dépendances ont été réaménagées.

Au premier plan, l’ancien four à pain. L’un des projets restant à accomplir est la mise en place d’un pont-levis.

BURZY

 

Ci-contre un dessin de Michel Bouillot de l’église et la cure de Burzy.

Le groupe se dirige le long de l’étang, pour un meilleur point de vue sur l’ancien presbytère, puis visite l’église Sainte Foy, construite fin XIème, début XIIème, ancien prieuré de l’abbaye de Cluny.

 

SAINT-HURUGE

À Saint-Huruge, le groupe est accueilli par monsieur le maire Louis TRUCHOT et par Sophie AVENAS, présidente de l‘Association de Sauvegarde de l’Église de Saint-Huruge, elle aussi membre de la FAPPAH (fappah.fr/sauvegarde-de-leglise-de-saint-huruge)

Les participants se réfugient dans l’église Saint Eusèbe pour se mettre à l’abri de la première averse de la journée. Sophie AVENAS commente les travaux de restauration effectués, les fouilles préventives qui ont permis de découvrir des sarcophages et squelettes moyenâgeux.
L’église romane s’est vu adjoindre deux chapelles de style gothique flamboyant, l’une du XVème siècle avec un retable baroque du XVIIème et l’autre du XIXème.

L’ouverture du parc du château de Saint-Huruge, initialement prévue au programme, n’étant pas possible au grand regret des participants, lecture est faite d’un résumé de la vie d’une célébrité locale : le « marquis de Saint-Huruge », « Généralissime des sans-culottes » (1738-1801), personnage rocambolesque et sanguinaire.

 

Pique-nique tiré du sac


Pour le pique-nique tiré du sac à Sigy-le-Châtel, la manifestation est victime de son succès : la capacité d’accueil (60 places) de la salle communale est largement dépassée; les membres de l’association de Sigy-le-Châtel, à grands renforts de tables et de bancs, aident les participants à se répartir entre la salle communale, la petite salle du conseil et les extérieurs. Le pique-nique se conclut par un café offert par l’association « Sauvegarde du patrimoine de Sigy-le-Châtel ».

 

SIGY-LE-CHÂTEL


La visite de Sigy-le-Châtel commence par l’église Saint-Symphorien, en haut de la butte qui fait face au château.

Ci-contre, un dessin de Michel Bouillot représentant l’église et le château, vus depuis le hameau de Hautecour.

 

Martine PETRINI-POLI, administrateur de la FAPPAH et responsable de la « Pastorale des Réalités du Tourisme et des Loisirs » qui recense  plus de 600 églises sur le diocèse d’Autun,  commente l’histoire et les détails architecturaux de l’église.
La nef de l’église est romane, le chœur et le clocher ont été reconstruits au XIXème siècle : de l’ancien prieuré Saint-Nicolas, dépendant de Perrecy-les-Forges, il ne reste que les nefs de la chapelle et quelques chapiteaux. L’église menaçant ruine, une restauration importante, à l’initiative de l’association, a été réalisée à partir de 1975.

La visite se poursuit sous la houlette de Jean-Claude PARIS, président de l’association « Sauvegarde du patrimoine de Sigy-le-Châtel ». Le village est classé site protégé depuis 1982 et possède beaucoup de belles maisons vigneronnes, dont certaines dessinées par Michel Bouillot, en particulier la maison Monnier, ci-contre.

Les caves de la maison Monnier sont exceptionnellement ouvertes pour découvrir l’impressionnante série de maquettes d’églises réalisées par monsieur Marcel Monnier, décédé en avril 2019.

 

SAINT-YTHAIRE

 

À Saint-Ythaire, le groupe est accueilli par madame la maire Murielle GAUDILILLERE et par Alain LECHAT, membre de l’association « PAYS » (Préservation de l’Authenticité de Saint-Ythaire ), également membre de la FAPPAH (fappah.fr/preservation-de-lauthenticite-de-saint-ythaire-pays)

L’église néogothique Saint Barthélémy a conservé un clocher roman.

La météo, plutôt clémente jusqu’alors, se dégrade, il fait froid et de grosses averses commencent à se déclencher. Malgré la pluie, guidés par Alain LECHAT, les participants reprennent leurs voitures pour découvrir les charmantes maisons du hameau de Montagny,

  dessinées par Michel Bouillot.

 

La visite se poursuit dans le hameau de Vaux, où les participants peuvent admirer la maison  ci-contre,  dont les propriétaires ont spécialement ouvert les grilles à la demande d’Alain, notre guide.

 

CURTIL-SOUS-BURNAND

L’église Saint-Pierre de Burnand, outre ses caractéristiques d’église romane, possède la particularité d’accueillir un autel peint par Michel Bouillot, destiné initialement à l’église de Saint-Clément-sur-Guye.

BURNAND

À Burnand, le groupe est accueilli, pour une visite de l’église Saint Nizier, par deux membres de l’Association de Défense de l’Environnement et du Patrimoine (ADEP) de Burnand : messieurs Marc LIENARD et Maurice CHAUVET,
L’église romane, datée du XIème siècle, présente deux couches de peintures superposées, du XIIème et du XVème siècles, découvertes lors de travaux de rénovation et restaurées lors d’un chantier Rempart.

 

 

 

Le mot « Burnand » serait dérivé d’un mot celtique « Burna » désignant le trou, la source. De nombreuses sources sont en effet présentes sur le territoire de la commune.
Une source captée est située en contrebas de l’église, accessible par un escalier en pierre.

 

Retour à Saint-Clément-sur-Guye

 

De retour à Saint-Clément pour le verre de l’amitié, le groupe s’est réduit à une quarantaine de personnes, bon nombre ayant été dissuadées par le froid et la pluie.
(Quelques rares flocons de neige ont même été aperçus au moment de rejoindre la salle communale…)

Un grand merci à tous les participants et à tous les bénévoles qui ont contribué à la réussite de cette journée !

Pour plus d’information sur les trois associations organisatrices, consulter :

fappah.fr/saint-clement-sur-guye
fappah.fr/association-de-sauvegarde-de-sigy-le-chatel
fappah.fr/le-renouveau-de-saint-hippolyte